Pan Yuliang

Pan Yuliang 潘玉良, est une artiste peintre chinoise, reconnue pour ses autoportraits et nus féminins. Elle est née en 1895 sous le nom de Zhang Yuliang, à Yangzhou dans la province de Jiangsu. Ses parents meurent très tôt. Confiée à son oncle, elle est vendue à l’âge de 13 ans à une maison close de Wuhu (province de l’Anhui). Elle attire alors l’attention de Pan Zanhua, un riche fonctionnaire, qui achète sa liberté et la prend comme seconde épouse en 1913. Encouragée par son mari, elle entre en 1918 à l’école des beaux-arts de Shangai. Elle y étudie pendant 4 ans puis, en 1921, elle fait partie de la première promotion d’étudiants entrant à l’Institut franco-chinois. Elle quitte donc son pays natal pour la France. Elle suit alors des cours à l’École nationale des beaux-arts où elle étudie la technique de la peinture à l’huile et rencontre quelques succès. En 1925, elle part en Italie pour étudier la peinture à l’huile ainsi que la sculpture. À la fin des années 20, Pan Yuliang retourne en Chine pour y enseigner à l’académie des beaux-arts de Shanghai et à l’université nationale de Nanjing sous la direction de Xu Beihong qu’elle avait connu en France. Mais la situation socio-politique de l’époque n’a pas supporté l’idée qu’une femme, ayant grandi dans une maison close, enseigne à l’académie des beaux arts. Déçue, elle retourne en France pour y rester jusqu’à sa mort en 1977. Pan Yuliang a choisi le nu féminin comme thème principal de ses oeuvres. À travers le nu elle veut représenter la vitalité, la santé, la beauté ainsi que la maternité de la femme. Son travail a été exposé à l’international : au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, en Suisse, en Belgique, en Grèce ainsi qu’aux Etats-Unis et au Japon.

Pan Yuliang