Lost, Loose and Loved: Foreign Artists in Paris 1944-1968 > 21 novembre 2018 – 22 avril 2019

Paul Jenkins

Cette exposition explore les œuvres d’artistes étrangers qui, après la Seconde Guerre mondiale, travaillaient à Paris. Une ville qui a conservé une certaine aura autour de son incarnation moderne mythique en tant que « Ville lumière » au 19eme siècle. A cette époque Paris, se reconstruisant politiquement, socialement et économiquement après la guerre, tentait de redonner vie à l’ancienne image de «l’École de Paris», qui avait toujours compté sur la contribution d’artistes émigrés pour développer un discours moderne. Paris était considérée comme un lieu de liberté, où les personnalités et les identités individuelles étaient autorisées, encouragées et également mesurées méticuleusement selon une forme de contrainte cartésienne.

Cette vaste exposition collective reflète la vitalité et la vivacité de la scène artistique dans toute sa complexité, illustrant les différentes tendances créatives qui se sont manifestées dans la ville, à l’intérieur et à l’extérieur de l’École de Paris, à une époque de vif débat politique, au centre de la nouvelle scène mondiale ouverte par la guerre froide.

> Plus d’informations

> Page Paul Jenkins