Article sur Marie Raymond > Introspective Magazine

Marie Raymond
Marie Raymond dans son atelier, Paris, verss 1950 devant la peinture « Vers le soleil », 1940
© Marie Raymond, ADAGP, Paris

Figure majeure de l’abstraction lyrique d’après-guerre, la peintre française Marie Raymond (1908–1989) est peut-être mieux connue en tant qu’épouse du peintre Fred Klein et mère du nouveau réalisateur français Yves Klein. Cette perception est fausse, selon Michèle Gazier. «Marie Raymond est avant tout une artiste accomplie et nous ne devons pas la définir non plus en fonction de son mari ou de son fils», affirme Gazier, écrivain, traductrice, critique littéraire et rédactrice française qui prépare actuellement une biographie de Raymond à paraître l’année prochaine dans une coédition de la galerie parisienne Diane de Polignac, des archives Yves Klein et de l’éditeur ARTEOS.

Cet artiste oublié depuis longtemps mérite une attention bien méritée, grâce à l’exposition «To the Light» de De Polignac, qui se déroule jusqu’au 29 novembre

> Introspective Magazine

> Page Marie Raymond