Laurence Amélie

Laurence Amelie

Untitled – 2016
Acrylic on canvas
130 x 90 cm / 51.2 x 35.4 in.
Signed and dated ‘Laurence Amélie 2016’ lower right

Laurence Amelie

Untitled – 2016
Acrylic on canvas
130 x 90 cm / 51.2 x 35.4 in.
Signed and dated ‘Laurence Amélie 2016’ lower right

Laurence Amelie

Untitled – 2016
Acrylic on canvas
60 x 80 cm / 23.6 x 31.5 in.
Signed and dated ‘Laurence Amélie 2016’ lower right

Laurence Amelie

Untitled – 2016
Acrylic on canvas
110 x 130 cm / 43.3 x 51.2 in.
Signed and dated ‘Laurence Amélie 2016’ lower right

Laurence Amélie aime à dire : “Je peins depuis bientôt quinze ans, fille de deux peintres abstraits, il semble fou de ne peindre que des fleurs et des étoffes, cependant je ne pense pas être arrivée à être suffisamment pure picturalement pour tenter le magnifique saut dans le vide qu’est l’abstraction, un jour peut-être.

En attendant, je peins ce qui m’émeut : les fleurs en friche, la nature bucolique, son poétique désordre ainsi que les tutus abandonnés de façon disparate.

La nature archaïque, comme la façon iconoclaste de représenter les tutus de guingois sur leurs cintres déglingués ne signifieront rien pour la plupart d’entre nous, rien que de l’accident, une erreur de l’homme ou de la nature.

Pourtant, Jean Cocteau, dans “lettres à mitoraj” écrivait : “sanctifiez vos erreurs”. Ceci décrit parfaitement ma démarche picturale, d’une façon impressionniste en laissant libre court à l’imaginaire, au désordre, à l’anarchie du tachisme qui tel un enfant gâté ira se placer là où mon conscient ne l’attend pas, mais dont mon inconscient se délectera, et répercutera de tâche en tâche, d’accidents en coups de pinceaux débridés, ce que la toile qui frémit exige de moi, une sereine liberté, un frisson d’absolu.

Chaque toile, à force de recevoir strates de couleurs et déglacis, finit presque par acquérir son âme.
Humblement j’essaie de lui obéir, ne deviens que le vecteur de l’instant.”

Laurence Amelie
Laurence Amelie
Laurence Amelie