Sans titre – 1949 ca.

Gérard Schneider

Galerie Diane de Polignac

Fusain et pastel sur papier
30,8 x 23,5 cm
Signé en bas à droite « Schneider »

gerard schneider - peinture de 1949 ca

Dans l’effervescence de l’immédiat après-guerre, l’art de Gérard Schneider joue un rôle pionnier dans la naissance d’une abstraction nouvelle. Celle-ci prend forme et s’impose dans une Europe en reconstruction. À Paris, le peintre Gérard Schneider et d’autres précurseurs proposent un retour à la radicalité de l’abstraction, une abstraction n’ayant plus aucun lien avec le monde réel et perceptible. Une abstraction qui fera date, en totale adéquation avec les impératifs esthétiques de cette époque charnière : on l’appelle l’Abstraction lyrique.