Sans titre – 1946 ca.

Gérard Schneider

Galerie Diane de Polignac

Gouache et encre sur papier
30,2 x 23 cm
Signé en bas à gauche « Schneider »

gerard schneider - peinture de 1946 ca

Les années 1945-1955 sont celles d’un laboratoire de formes et de couleurs durant lesquelles Gérard Schneider forge son vocabulaire et son style. Période charnière, cette décennie est une période cruciale. L’abstraction expérimentale de l’artiste Gérard Schneider évolue vers l’affirmation de sa propre expression artistique et les formes maîtrisées, hiératiques, laissent place à une écriture gestuelle, libre et spontanée, nerveuse et exaltée, qui trouve son point d’orgue dans la deuxième partie des années 1950 : « une abstraction dramatique » selon les mots de Marcel Brion, typiquement « schneidérienne ».