Grand collage – 1965 ca.

Huguette Arthur Bertrand

Galerie Diane de Polignac

Gouache et collage sur papier
110 x 75 cm
Signé et daté “Hug Arthur Bertrand 1965” en bas à gauche
Certificat de M. Philippe Bertrand

huguette arthur bertrand - grand collage 1965

Huguette Arthur Bertrand mêle peinture et tissus dans des collages où les chiffons – qui lui ont servi à essuyer ses pinceaux – apportent formes et couleurs à la composition. Ces œuvres audacieuses montrent une volonté de s’inscrire dans une vision contemporaine des œuvres textiles, entre peinture et objet, entre art et artisanat.
Dans Grand Collage de 1965, Huguette Arthur Bertrand superpose les brosses à l’encre noire et les chiffons imbibés d’encre ou de peinture. L’ensemble crée une forme organique qui se détache sur un fond blanc.
À partir de 1971, Huguette Arthur Bertrand se tourne vers la tapisserie et reçoit des commandes du Mobilier national. Huguette Arthur Bertrand prolonge le renouveau de la tapisserie entrepris par Jean Lurçat.
En 1976, la critique d’art Aline Dallier-Popper écrit à propos du rapport des femmes à la création textile et invente le terme de « nouvelles Pénélopes » qui s’applique parfaitement à l’artiste Huguette Arthur Bertrand.