Qui était l’artiste peintre Nicolas de Staël ?

L’artiste peintre Nicolas de Staël est l’une des figures les plus importantes de l’abstraction d’après-guerre, tout en se refusant toute appartenance à un groupe ou mouvement artistique. Son œuvre qui oscille entre figuration et abstraction se concentre sur quinze ans, de 1940 jusqu’à sa disparition tragique en 1955.

Le peintre Nicolas de Staël découvre à Paris le travail des artistes Georges Braque, Paul Cézanne, Henri Matisse et Chaïm Soutine. Le peintre se rend en Espagne où il réalise de nombreux croquis. Nicolas de Staël voyage également au Maroc et en Italie. Puis, le peintre Nicolas de Staël emménage à Paris. Il vit dans une situation très précaire. Nicolas de Staël suit un moment les cours de l’Académie Fernand Léger. Il copie également les œuvres d’art au Louvre. Deux mois avant la guerre, le peintre Nicolas de Staël rencontre la galeriste Jeanne Bucher qui va soutenir son œuvre. Entre janvier et septembre 1940, Nicolas de Staël est mobilisé et rejoint la Légion étrangère. En septembre 1940, Nicolas de Staël s’installe en zone libre à Nice. Commence alors une autre vie précaire sous le soleil méditerranéen. L’artiste peintre Nicolas de Staël poursuit ses recherches picturales : ses premières œuvres d’art mêlent cubisme et fauvisme. Le peintre Nicolas de Staël s’entoure d’amis artistes : Alberto et Suzie Magnelli, Henri Goetz et Christine Boumeester, Sonia et Robert Delaunay, Fred Klein et Marie Raymond. La manière de Nicolas de Staël s’affirme. Le peintre s’enferme des jours entiers dans son atelier : il peint beaucoup mais détruit autant qu’il produit. À partir de 1942, il se tourne vers l’abstraction. Les fonds de ses œuvres sont gris, unis. Des formes géométriques se détachent.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’artiste peintre et ses œuvres, consultez la page dédiée de l’artiste Nicolas de Staël.

Galerie d’Art Diane de Polignac » FAQ » FAQ Nicolas de Staël » Qui était l’Artiste Peintre Nicolas de Staël ?