L’ART VIENT À VOUS N°22

Jean Miotte, Espace lyrique

jean miotte - peinture sans titre 2009 newsletter l art vient a vous 22

Sans titre – 2009
Acrylique sur toile
130 x 97 cm
Signé et daté « Miotte 2009 » au dos
Galerie Diane de Polignac, Paris

La peinture abstraite de Jean Miotte est construite par son geste spontané, mis en valeur par l’espace qui l’entoure. À travers son œuvre, l’artiste pose la question du vide qui apporte toute sa force au mouvement pictural.

LA PEINTURE EN MATIÈRE

Dans les années 1950, les éléments constitutifs du tableau sont nombreux chez Jean Miotte. Les larges empâtements de couleurs sont appliqués au couteau et serrés les uns contre les autres. Peu de place laissé au vide, comme si l’espace de la toile se resserrait pour rassembler les éléments en son centre. Les couleurs sont nombreuses dans des compositions agitées et nerveuses. La matière prend le dessus sur l’espace, elle envahit tout. La peinture se crée avec elle-même.

jean miotte - peinture sans titre 1950 ca newsletter l art vient a vous 22

Sans titre – 1950 ca.
Huile sur toile – 164 x 114 cm.
Signé « Miotte » au dos
Galerie Diane de Polignac

jean miotte - sans titre huile 1958 newsletter l art vient a vous 22

Sans titre – 1958
Huile sur toile – 97 x 130 cm.
Signé « Miotte » en bas à gauche
Galerie Diane de Polignac

LA TOILE ÉCRUE

À la fin des années 1960, l’œuvre de Jean Miotte évolue de façon radicale. On peut imaginer que la confrontation avec la peinture américaine y est pour quelque chose. Jean Miotte rencontre le peintre Sam Francis en 1952 avec lequel il exposera plusieurs fois. On peut citer également l’exposition Cinquante ans d’art aux États-Unis en 1955, l’exposition Jackson Pollock et la nouvelle peinture américaine en 1959 et enfin la rétrospective Franz Kline en 1964, toutes trois présentées au Musée d’Art moderne de Paris. Enfin, Jean Miotte séjourne pour la première fois aux États-Unis en 1961 à la suite de la réception du Prix de la Ford Foundation. La peinture contemporaine américaine apporte ainsi un nouveau souffle d’inspiration à l’artiste Jean Miotte. Cela se traduit par une peinture plus minimale dans laquelle le vide va prendre une place importante. On pense alors aux empty canvas de Sam Francis de la même époque.

jean miotte - peinture sans titre 1976 newsletter l art vient a vous 22

Sans titre – 1976
Acrylique sur toile – 90 x 78 cm.
Signé et daté « Miotte 76 » en bas à droite
Galerie Diane de Polignac

jean miotte - peinture sans titre 1975 newsletter l art vient a vous 22

Sans titre – 1975
Acrylique sur toile – 75 x 60 cm.
Signé et daté « Miotte 75 » en bas à droite
Galerie Diane de Polignac

Cet intérêt pour le vide s’illustre de façon très personnelle chez Jean Miotte. L’artiste décide de laisser la toile de lin brute. Elle n’est plus recouverte de préparation blanche. Sa couleur écrue est apparente et fait partie de la composition. Sur cette toile neutre est placé un geste rapide et spontané à la brosse. Ce nouveau rapport à l’espace ne serait-il pas un hommage à la « découverte des grands espaces américains » évoquée par l’artiste lui-même ? Il faut également souligner que le rapport à l’espace est transformé dans la vie même de Jean Miotte. Après ce premier voyage aux États-Unis, les déplacements vont se succéder outre-Atlantique mais également en Asie. Jean Miotte voyage avec facilité et enthousiasme et il est naturel que cela transforme sa peinture.

jean miotte - peinture sans titre 2000 ca newsletter l art vient a vous 22

Sans titre – 2000 ca.
Acrylique sur toile – 160 x 193 cm.
Signé « Miotte » en bas à droite
Galerie Diane de Polignac

LE FOND BLANC

Le vide prend ainsi plus de place dans les œuvres de Jean Miotte. Le fond devient blanc, un blanc pur qui offre un fort contraste avec les couleurs et les brosses noires. Le blanc rayonne et efface les limites. Il ouvre les œuvres et les éclaire. Les caractéristiques physiques des couleurs sont importantes dans la composition des œuvres. Dans la synthèse additive, toutes les couleurs mélangées donnent du blanc. Dans la synthèse soustractive, toutes les couleurs mélangées donnent du noir. Ces observations scientifiques marquent les artistes du XXe siècle qui considèrent alors les tableaux noirs et blancs comme les œuvres les plus colorées possible.

Cet espace blanc accueille ainsi le signe et les couleurs. Le peintre inscrit son geste dans une étendue. Cette démarche est parfaitement illustrée dans le film Jean Miotte, Espace secret tourné par Gérard Langevine

jean miotte - papier sans titre 2000 ca newsletter l art vient a vous 22

Sans titre – 2000 ca.
Acrylique sur papier – 65 x 50 cm.
Signé « Miotte » en bas à gauche
Galerie Diane de Polignac

jean miotte - papier acrylique sans titre 2000 ca newsletter l art vient a vous 22

Sans titre – 2000 ca.
Acrylique sur papier – 65 x 50 cm.
Signé « Miotte » en bas à gauche
Galerie Diane de Polignac

jean miotte - peinture dans le jour 2006 newsletter l art vient a vous 22

Dans le jour – 2006
Acrylique sur toile – 97 x 130 cm.
Signé et daté « Miotte 06 » en bas à droite
Galerie Diane de Polignac

Jean Miotte est connu pour son geste libre et spontané. En plaçant ce geste au sein d’un espace minimal, il lui apporte encore plus de force et d’expressivité. La brosse noire, qu’elle soit à l’encre sur papier ou à la peinture sur toile, prend un aspect monumental.

Texte : Mathilde Gubanski
© Mathilde Gubanski / Galerie Diane de Polignac

Galerie d’Art Diane de Polignac » Les newsletters » Newsletter l’Art vient à vous N° 22 Jean Miotte Espace lyrique