pierrette bloch - portrait

Pierrette Bloch

(1928-2017)

Pierrette Bloch est une peintre et sculptrice franco-suisse. Cette artiste d’Après-guerre est connue pour son œuvre marquée par le minimalisme et fondée sur le contraste entre le noir et le blanc. Elle utilise le dessin, le collage, la peinture, le tissage et la sculpture.

Pour recevoir des informations sur les œuvres disponibles de Pierrette Bloch,
merci de NOUS CONTACTER.

Exposition

Étude d’une œuvre

pierrette bloch - newsletter l art vient a vous 16

« Pierre Bloch, le collage », une analyse par Mathilde Gubanski

Jeunesse et formation de Pierrette Bloch

Pierrette Bloch naît le 16 juin 1928 à Paris. La famille Bloch se réfugie en Suisse pour fuir la France occupée. En 1939, Pierrette Bloch vit ses premiers chocs esthétiques face aux chefs-d’œuvre du Musée du Prado alors exposés à Genève. Pierrette Bloch se plonge dans la littérature qui devient une source d’inspiration. Elle assiste à des conférences d’Histoire de l’art, notamment celle du conservateur et historien René Huyghe sur le thème de la ligne. Dès lors, Pierrette Bloch fonde une pratique artistique basée sur les relations entre le dessin, le temps et l’écriture.

La rencontre avec Pierre Soulages

Après la Seconde Guerre mondiale, Pierrette Bloch rentre à Paris où elle étudie le Droit et les Lettres. Puis, elle se tourne vers le dessin et la peinture en intégrant l’atelier de Jean Souverbie en 1947. Elle étudie l’année suivante dans l’atelier d’André Lhote puis dans celui d’Henri Goetz. Ce dernier présente Pierrette Bloch au peintre Pierre Soulages avec lequel elle lie une profonde amitié. Pierrette Bloch, marquée par Pierre Soulages mais aussi par Nicolas de Staël, crée ses premières peintures abstraites avec une matière épaisse et des compositions en grille.

Les « années d’errance » de l’artiste Pierrette Bloch

L’œuvre de Pierrette Bloch est exposée pour la première fois au Salon des Surindépendants à Paris en 1949. Sa première exposition personnelle a lieu en 1951 à la Galerie Mai à Paris. La même année, Pierrette Bloch bénéficie d’une première exposition personnelle aux États-Unis, à la Hacker Gallery à New York. L’année suivante, son travail est montré lors de l’exposition French Art of the XXth Century à l’Université de Harvard (Cambridge, MA). En 1953, l’artiste crée ses premiers collages et s’installe dans un atelier rue Antoine-Chantin, dans le XIVème arrondissement.

Dans les années 1950, l’art de Pierrette Bloch se caractérise par l’importance du rythme, par l’équilibre entre le plein, et le vide et par le contraste entre le noir et le blanc. L’artiste appelle cette période ses « années d’errance » car elle se retire dans son atelier, en dehors du monde de l’art.

Le travail sur papier de l’artiste Pierrette Bloch

Les années 1960 sont une période de recherche et d’expérimentation pour l’artiste. Elle abandonne la peinture en 1965 pour se consacrer au collage. Pierrette Bloch séjourne à New York en 1968 où elle crée ses premiers collages sur papier : Canson, kraft ou bristol, qu’elle applique sur des panneaux d’isorel.

Au début des années 1970, Pierrette Bloch commence son travail d’encre sur papier : elle crée des réseaux de tâches et de points sur fond blanc qui deviendront emblématiques de son œuvre. Elle expérimente d’autres techniques : craie, fusain, mine de plomb, pastel gras ou sec.

L’œuvre textile de l’artiste Pierrette Bloch

L’année 1973 marque un tournant dans l’œuvre de Pierrette Bloch : elle intègre les cordes et les fils à son œuvre. Elle adopte la maille de chanvre en 1978, puis le crin de cheval en 1984. Ces matériaux deviendront essentiels dans son travail. Pierrette Bloch est une artiste du textile : elle tisse, tresse, tricote, brode… Elle crée des chemins, des lignes qui peuvent atteindre plusieurs mètres de long. Ces sculptures minimales se composent de boucles réparties sur un fils de nylon tendu. Ces œuvres sont marquées par la musique minimaliste que l’artiste découvre en 1976.

« Lignes de papier » et « lieux d’incertitude » 

Ce travail en relief trouvera son équivalent dans le travail pictural : Pierrette Bloch crée ses premières « lignes de papier » en 1994. Il s’agit d’une forme d’écriture abstraite, les boucles d’encre imitant les boucles de fibres. Sa propre écriture est, elle aussi, omniprésente dans son œuvre. Les textes poétiques de Pierrette Bloch accompagnent régulièrement ses œuvres picturales.

Pierrette Bloch crée également ce qu’elle appelle ses « lieux d’incertitude » : sur des formats allongés, pouvant dépasser dix mètres de long, elle pose à l’infini ses points d’encre de Chine sur le papier blanc. Ce thème de la répétition prend une place essentielle dans l’œuvre de Pierrette Bloch. Son œuvre se caractérise par le grand format et par l’économie de moyens.

En 1999, l’artiste bénéficie d’une rétrospective au Musée de Grenoble, puis au Musée des Beaux-Arts à La-Chaux-de-Fonds (Suisse). En 2002, le Cabinet d’art graphique du Centre Pompidou expose des œuvres de Pierrette Bloch. L’année suivante a lieu l’exposition personnelle Lignes et crins au Musée Picasso à Antibes. En 2005, la Fondation Pro-Mahj du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme à Paris attribue le prix Maratier à Pierrette Bloch pour l’ensemble de son œuvre. En 2009, le Musée Fabre à Montpellier présente une exposition personnelle de Pierrette Bloch. L’année suivante, Pierrette Bloch participe à l’exposition On line au MoMA à New York.

Pierrette Bloch décède le 7 juillet 2017 à Paris.

© Galerie Diane de Polignac

pierrette bloch - artiste portrait

© Photo : James Caritey

COLLECTIONS (SÉLECTION)

Collections (sélection)

Amiens, Fonds Régional d’Art Contemporain de Picardie

Amsterdam, Stedelijk Museum

Antibes, Musée Picasso

Bethany, CT, Josef & Anni Albers Foundation

Eilat (Israël), Musée d’Eilat, Israël

Genève, MAMCO, Musée d’Art Moderne et Contemporain

Grenoble, Musée de Grenoble.

La Fleuriaye, Fonds Régional d’Art Contemporain des Pays de Loire

Les Sables d’Olonne, Musée de l’Abbaye Sainte-Croix

Metz, Fonds Régional d’Art Contemporain de Lorraine

Montpellier, Musée Fabre

Neuchâtel, Musée d’Art et d’Histoire

New York, NY, Museum of Modern Art

New York, NY, New York Public Library

New York, NY, Metropolitan Museum of Art

Paris, Musée national d’art moderne, Centre Pompidou

Paris, Musée d’Art moderne de Paris

Paris, Fonds national d’art contemporain

Paris, Fondation Louis Vuitton

Paris, Manufacture Nationale des Gobelins, Collection Mobilier National

Paris, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

Rennes, Fonds Régional d’Art Contemporain de Bretagne

Sitgès (Espagne), Fondación Stämpfli

Vevey (Suisse), Nestlé Art Collection, Musée Jenisch

Zurich, Musée Bellerive

EXPOSITIONS (SÉLECTION)

Expositions (sélection)

Salon des Surindépendants, Paris, 1949

Pierrette Bloch, Hacker Gallery, New York, 1951

Galerie Mai, Paris, 1951

French Art of the XXth Century, Cambridge Art Association, Harvard University, Cambridge (MA), 1952

Salon des Surindépendants, Paris, 1962

Force Nouvelle, American Artist’s Center, Paris, 1962

Peintures récentes, Galeries Georges Bongers, Paris, 1963

Maison de la Culture, Le Havre, 1967

Collages, Galerie La Roue, Paris, 1971

Grandes femmes et petits formats, Galerie Iris Clert, Paris, 1974

Musée de l’Abbaye Sainte-Croix, Les Sables d’Olonne, 1976

Encres et mailles, Galerie de France, Paris, 1978

Drawing: an exhibition of seven French artists, Gallery Nancy Hoffman, New York, NY, 1978

Mailles et mailles de crin, Maison de la Culture, Namur (Belgique), 1982

Lignes, mailles et fils de crin, Galerie Faust, Genève, 1986

Mailles, collages et fils de crin, Musée d’Art Moderne, Troyes, 1987

Encres sur papier, Bibliothèque Municipale, Villeneuve-d’Ascq, 1992

Lignes et dessins de crin, Galerie Rosa Turetsky, Genève, 1993

Pierrette Bloch, Galerie Janus Avivson, Londres, 1995

Maison des Arts Georges-Pompidou, Cajarc, 1998

Galerie Rosa Turetsky, Genève, Suisse, 1999

Rétrospective, Musée de Grenoble, 1999

Musée des Beaux-Arts, La-Chaux-de-Fonds (Suisse), 1999

Pierrette Bloch, Cabinet d’art graphique du Centre Pompidou, Paris, 2002

Lignes et crins, Musée Picasso, Antibes, 2003

Œuvres récentes, Galerie Frank Elbaz, Paris, 2004

Galerie Stadtpark, Krems (Autriche), 2005

Pierrette Bloch, Œuvres 1968 – 2005, Galerie Lucie Weill & Seligmann, Paris, 2005

Lignes verticales, 36 dessins, Galerie Rosa Turetsky, Genève, Suisse, 2005

Art Paris, Grand Palais, Galerie Marwan Hoss, Paris, 2006

Galerie Lucie Weill & Seligmann, Paris, 2006

Black and white abstractions, Haim Chanin Fine Arts, New York, 2006

Galerie Phobus, Rotterdam, Pays-Bas, 2006

Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris, 2006

Le noir est une couleur, Fondation Maeght, Saint-Paul, 2006

Collages 1953-1977, Galerie Lucie Weill & Seligmann, Paris, 2007

L’ivresse de l’absolu, Fondation pour l’art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon, Alex (France), 2008

Musée Fabre, Montpellier, 2009

Haim Chanin Fine Arts, New York, 2009

On Paper, Galerie Karsten Greve, Paris, 2009

On Line: Drawing Through the Twentieth Century, exposition collective, MoMA, New York, 2010

Selected Works, Haim Chanin Fine Arts, New York, 2010

On Paper II, Galerie Karsten Greve, Paris, 2010

Galerie Karsten Greve, Cologne, 2011

Œuvres de 1975 à 2011, Galerie Rosa Turetsky, Genève, 2011

Manière noires, Beaux-Arts de Mons, Mons (France), 2011

Pierrette Bloch, l’intervalle, Musée Jenisch, Vevey (Suisse), 2013

Exposition personnelle, La Maison des Arts, Bages D’Aude (France), 2013

Designing Modern Women, MoMa, New York, 2013

Punkt, Linie, Poesie, Museum Pfalzgalerie, Kaiserslautern (Allemagne), 2014

Decorum, Tapis et tapisseries d’artistes, Musée de la ville de Paris, 2014

Rétrospective, Musée Jenisch Vevey, Vevey (Suisse), 2014

Œuvres récentes, Galerie Karsten Greve, Paris, 2015

Un certain nombre d’œuvres. 1971-2016, Galerie Karsten Greve, Paris, 2017

Quelques traits, Galerie Karsten Greve, Paris, 2018

The dotted line, Galerie Karsten Greve, St. Moritz (Suisse), 2020

BIBLIOGRAPHIE (SÉLECTION)

Bibliographie (sélection)

Françoise Cachin-Nora in Cimaise, n°127-128, 1976

Pierre Encrevé, L’ombre de l’écriture, Entretien avec Pierrette Bloch, Maison des Arts Georges Pompidou, Cajarc, 1998

Pierrette Bloch, catalogue d’exposition, Musée national d’Art moderne – Centre Pompidou, Paris 2002

Alfred Pacquement, Olivier Kaeppelin, Yves le Fur, Lignes d’encre, lignes de crin, Musée national d’Art moderne – Centre Pompidou, 2002

Marie-Jo Bonnet, Les Femmes artistes dans les avant-gardes, Éditions Odile Jacob, 2006

Amblart Elisabeth (dir.), Pierrette Bloch, catalogue d’exposition, Musée Fabre, Montpellier, Arles, Actes Sud, 2009

Pamela Lee, Julie Enckell-Julliard, Catherine de Zegher, Nicolas Muller, Laurence Schmidlin, Pierrette Bloch, Éditions Ringier, 2013

Pierrette Bloch, Discours & Circonstances, Éditions Méridianes, 2013

Pierrette Bloch : un certain nombre d’œuvres 1971-2016, catalogue d’exposition, Galerie Karsten Greve, Paris, 2017